Rendez-Vous Culturels Numériques

Les Rendez-Vous Culturels Numériques

Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

Les Rendez-vous culturels numériques Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine sont une série de rencontres qui rassemblent les milieux culturels de la région autour de la thématique du numérique.

  • Quelles possibilités créatives nous offrent les technologies numériques?
  • Quel est l’impact du numérique sur notre milieu culturel?
  • Comment être visible sur le web en tant qu’artiste, entreprise ou organisation culturelle?

Les Rendez-vous sont l’occasion d’explorer ces questions, d’en apprendre plus sur ces enjeux et d’expérimenter des approches numériques entre pairs et en compagnie d’expert.e.s. Venez rencontrer des spécialistes du numérique, des artistes, des technologues créatifs lors des événements, en ligne et en présentiel, qui auront lieu de l’automne 2021 au printemps 2022.

Conférence

Comment pouvez-vous faire travailler Google pour vous?



Mercredi 22 septembre 2021  |  En ligne

La transformation numérique bouleverse la façon dont les publics accèdent aux produits culturels. Le web s’impose de plus en plus comme lieu où l’on découvre et consomme la culture. Dans ce contexte, il est nécessaire de comprendre le fonctionnement des algorithmes de recherche ainsi que les outils disponibles pour s’y positionner.

La découvrabilité – le potentiel pour un contenu, un produit ou un service de capter l’attention d’un internaute – est un concept clé pour rejoindre son public et atteindre ses objectifs de communication. À travers des études de cas, des notions théoriques et des partage de bonnes pratiques, cette conférence permettra aux participants d’être mieux outillés pour optimiser leur découvrabilité en ligne.

Concepts abordés

  •  – La structuration des métadonnées sur votre site Web
  •  – La compréhension des graphes de connaissances (Google et Wikimédia)
  •  – Les bonnes pratiques du web et de la découvrabilité

Public visé

  •  – Les travailleuses et travailleurs culturels (particulièrement ceux qui travaillent en  communication et en promotion de la culture)
  •  – Les artistes qui font leur propre promotion
  •  – Les webmestres

Atelier

Comment pouvez-vous faire travailler Google pour vous? (suite)



Mercredi 22 septembre 2021  |  En ligne

L’atelier sera l’occasion pour les participants d’expérimenter les outils présentés lors de la conférence. Il s’agira d’un moment privilégié pour faire un autodiagnostic de sa présence en ligne en compagnie de la conférencière. 

À titre de consultante, de coach et de formatrice, Annie Chénier partage sa passion du numérique comme outil créatif et collaboratif depuis 2012 au sein de son entreprise, Cpour.ca.

Elle accompagne les organisations dans leur transformation, leur stratégie et leurs communications numériques, en plus de les épauler dans la mise en place de processus collaboratifs.

Mandoline Hybride a pour mission le développement de l’art contemporain sous diverses formes, avec pour point d’ancrage, la danse. Depuis sa fondation en 2007, ses projets de recherche, création, diffusion et accompagnement visent à (re)penser la place et la portée de l’art dans la société, à partir de perspectives critiques. La mise en valeur des artistes de la relève et l’attention portée à l’inclusion de voix diverses sont des priorités pour l’organisme. La compagnie développe des partenariats durables aux échelles locale et internationale, sous la direction de sa fondatrice, l’artiste, commissaire et chercheuse Priscilla Guy.

Artistes formateurs

Atelier

Technologies numériques, corps et création



Samedi 16 octobre 2021  |  Maison de la Culture de Sainte-Anne-des-Monts

Un atelier sur les possibilités du numérique en arts de la scène pour des artistes, par des artistes.

En marge de la présentation de la pièce Singeries à la Maison de la culture de Sainte-Anne-des-Monts, l’équipe artistique du spectacle vous invite à une journée d’ateliers professionnels le samedi 16 octobre de 9h à 17h. Convoquant la danse, les technologies analogues et numériques du son, de la vidéo et de la lumière, Singeries est une pièce où les différents médias sont imbriqués et interdépendants. Présentées à plus de 20 reprises depuis 2016 au Canada, en Écosse, aux Pays-Bas, et en Belgique, ce spectacle inclassable s’est développé grâce à une réflexion collective sur les manières de détourner nos attentes face au numérique en arts. Que vous soyez artiste en danse, en arts visuels, en cinéma, en musique ou dans le domaine de la performance, venez mettre à l’épreuve vos idées créatives dans ce contexte convivial!

Publics visés

  • Artistes en danse

  • Artistes en arts visuels

  • Cinéastes

  • Artistes en cirque

  • Acteurs, metteurs en scène, milieu du théâtre et de la performance

  • Musiciens

Déroulement

9h à 12h | Technologies numériques, corps et création


  • – Une exploration des traces que les outils numériques laissent dans nos corps – glitch, gif, scroll – à travers des jeux chorégraphiques guidés (aucune expérience en danse requise);

  •  – Travail du mouvement en lien avec l’image à partir de technologies numériques domestiques (cellulaire, ordinateur, Skype, Zoom)

  •  – Stratégies de création à distance et d’archivage numériques (Google site, page web html, etc).

  • 14h à 17h | Mapping vidéo et interactivité


    •  – Un atelier d’initiation au logiciel resolume et au mapping vidéo pour expérimenter des idées créatives avec différentes surfaces de projection, objets en mouvement ou statiques

    •  – Un aperçu des possibilités interactives entre son, mouvement et image vidéo

    •  – Clôture de l’atelier et discussion

Crypto.Québec est un organisme à but non-lucratif fondé en juillet 2015 à Montréal. Notre organisation a comme mission de produire et de soutenir la publication d’information vulgarisée et factuelle sur les enjeux de sécurité informatique, géopolitique, vie privée, technologie de l’information et renseignement.

Crypto.Québec s’engage également à soutenir l’émancipation et l’avancement des libertés civiles québécoises et canadiennes à travers notre offre de services ainsi que d’autres actions.

Conférence

Une culture de cybersécurité pour un milieu culturel en sécurité



Mercredi 20 octobre 2021  |  En ligne

La transition numérique impose de nouveaux outils de travail pour les artistes et organisations culturelles : site web, commerce en ligne, outils collaboratifs, médias sociaux, courriels, etc. Cette présence accrue en ligne peut poser un risque de cybersécurité. Selon Statistique Canada, «un peu plus de 4 Canadiens sur 10 (42 %) ont subi au moins un type d’incident de cybersécurité depuis le début de la pandémie, y compris des attaques d’hameçonnage, des logiciels malveillants, de la fraude et des comptes piratés.»

Dans ce contexte, comment s’assurer de la sécurité de nos données et de celles de notre clientèle ou de nos collaborateurs.trices ou partenaires? Cette conférence offerte par les experts de Crypto.Quebec permettra aux personnes participantes de mieux comprendre les risques et les bonnes pratiques associés à la sécurité de l’information.

Concepts abordés

  •  – Actualité, enjeux courants et à venir
  •  – Meilleures pratiques de prévention
  •  – Cadre légal entourant la sécurité de l’information

Publics visés

  •  – Artistes
  •  – Travailleurs culturels
  •  – Webmestres
    – Gestionnaires

Atelier

Cybersécurité pour les organisations culturelles



Mercredi 20 octobre 2021  |  En ligne

L’atelier sera l’occasion pour les participants d’expérimenter les outils présentés lors de la conférence. Il s’agira d’un moment privilégié pour faire un autodiagnostic de sa cybersécurité en compagnie des experts de Crypto.Quebec.

Atelier de création numérique

Des mots à l'audio - exploration du traitement numérique de la voix et du son



Samedi 23 octobre 2021  |  Centre Culturel de Paspébiac

Qu’elle soit enregistrée ou performée dans un lieu physique, la voix est l’outil le plus fondamental d’expression de soi. À travers des exercices pratiques et des expérimentations, les participant(e)s de cet atelier pourront explorer leur propre voix comme outil de composition créative ou comme valeur ajoutée à leur pratique artistique ou littéraire. Ils et elles découvriront des approches numériques de conception sonore au moyen d’appareils les plus élémentaires (pédales d’effets de guitare) ou plus avancés (logiciel d’édition de sources audionumériques), ainsi que les principes du traitement professionnel de la voix : égalisation, effets, et mastering. La physiologie de la voix et la psychoacoustique seront démystifiées, de même que l’utilisation des microphones. 

Chacun(e) devra apporter des textes à utiliser lors des exercices pratiques. Cette journée sera l’occasion d’expérimenter de nouveaux concepts et outils de création entre pairs, et de recevoir une rétroaction immédiate dans un environnement chaleureux et stimulant.

kathy-kennnedy

KATHY KENNEDY est une artiste sonore dont la pratique implique la voix en lien avec l’espace physique, la place publique, la technologie ou la radio. Co­‐fondatrice du Studio XX, un centre d’arts médiatiques féministe, elle a aussi fondé et dirigé longtemps le Chœur Maha, un ensemble vocal féministe pendant 25 ans. Elle enseigne présentement l’électroacoustique et le chœur de chambre à l’Université Concordia, et partage son temps entre Montréal et sa Gaspésie. Elle s’implique à l’écologie sonore et des installations radiophoniques. Après des années d’implication dans des projets communautaires, elle revient à sa passion première, l’exploration vocale.

Estelle Marcoux a étudié le cinéma et la photographie à Montréal. Après plusieurs années dans ce domaine, passant des gros plateaux de tournage à la photographie médicale, elle s'installe en Gaspésie en 2009 et travaille comme réalisatrice pour La Fabrique culturelle Gaspésie-IDLM depuis 2013. Parcourant ce vaste et beau territoire, elle a réalisé de nombreuses vidéos sur les artistes de la région. À ce titre, elle a vécu l'aventure de deux productions immersives 360, une expérience des plus enrichissantes! Quand elle n'est pas derrière une caméra ou un écran d'ordinateur, elle joue dans la mer, dans le jardin ou sur les pentes enneigées de la Gaspésie.

Estelle Marcoux

Estelle Marcoux a étudié le cinéma et la photographie à Montréal. Après plusieurs années dans ce domaine, passant des gros plateaux de tournage à la photographie médicale, elle s’installe en Gaspésie en 2009 et travaille comme réalisatrice pour La Fabrique culturelle Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine depuis 2013. Parcourant ce vaste et beau territoire, elle a réalisé de nombreuses vidéos sur les artistes de la région. À ce titre, elle a vécu l’aventure de deux productions immersives 360, une expérience des plus enrichissantes! Quand elle n’est pas derrière une caméra ou un écran d’ordinateur, elle joue dans la mer, dans le jardin ou sur les pentes enneigées de la Gaspésie.

Originaire de Montréal, Antoine Amnotte-Dupuis enseigne le cinéma au campus de Gaspé du Cégep de la Gaspésie et des Îles et collabore activement dans plusieurs organismes culturels dans l'Est de la Province. Au fil du temps, il se spécialise en direction photo, en montage, puis en projection. Il travaille désormais également avec des dispositifs de captation immersive divers destinés à la réalité virtuelle, et enseigne cette nouvelle forme de création audiovisuelle au D.E.S.S. en Arts, création et technologies à l'Université de Montréal. Oeuvrant principalement dans les formes expérimentales de l'audiovisuel, il explore dans ses projets les possibilités d'hybridation entre les captations monoscopiques 360° et le cinéma plus traditionnel. Son dernier court-métrage À force d'usure, co-réalisé avec le trio de percussion rimouskois Bascaille, atteste de ces expériences par la présence de prises de vue sphériques recadrées, refilmées sur pellicule 16mm et développées à la main.

Antoine Amnotte-Dupuis

Originaire de Montréal, Antoine Amnotte-Dupuis enseigne le cinéma au campus de Gaspé du Cégep de la Gaspésie et des Îles et collabore activement dans plusieurs organismes culturels dans l’Est du Québec. Au fil du temps, il se spécialise en direction photo, en montage, puis en projection. Il travaille désormais également avec des dispositifs de captation immersive divers destinés à la réalité virtuelle, et enseigne cette nouvelle forme de création audiovisuelle au D.E.S.S. en Arts, création et technologies à l’Université de Montréal. Oeuvrant principalement dans les formes expérimentales de l’audiovisuel, il explore dans ses projets les possibilités d’hybridation entre les captations monoscopiques 360° et le cinéma plus traditionnel. Son dernier court-métrage À force d’usure, co-réalisé avec le trio de percussion rimouskois Bascaille, atteste de ces expériences par la présence de prises de vue sphériques recadrées, refilmées sur pellicule 16mm et développées à la main.

Serge Bordeleau

Biologiste de formation, Serge Bordeleau travaille sur des questions environnementales et territoriales avec les communautés autochtones, avant d’étudier à l’UQAM en scénarisation et en cinéma. Son premier documentaire, « Kitakinan – Notre territoire à tout le monde », a remporté plusieurs prix. En plus d’être cinéaste accompagnateur pour le Wapikoni mobile, il a fondé le Festival de cinéma des gens d’ici et l’organisme 08 cinéma indépendant, aidant à produire une trentaine de court métrages indépendants, en Abitibi-Témiscamingue. Avec Nadagam films, sa boite de production, il crée différents projets numériques, dont Abitibi360, une websérie documentaire en 360˚, dont la 2ème saison est en nomination aux Gémeaux 2021, en plus d’avoir remporté un prix Numix en 2020. Les prochains projets prendront racine dans le cinéma documentaire, mais ils se déploieront vers les univers résolument numériques du jeu vidéo, de la réalité mixte et de l’interactivité.

Panel

Technologie et processus créatif en vidéo immersive


Mardi 9 novembre 2021  |  En ligne

Depuis les débuts du cinéma, les avancées technologiques font évoluer les pratiques cinématographiques. Dans les dernières années, les nouvelles pratiques ont notamment été caractérisées par l’utilisation de la vidéo immersive. Qu’on parle de captation 360, de réalité virtuelle ou de projection immersive, ces avancées bouleversent la façon dont on crée, diffuse et consomme le média vidéo. 

Ce panel rassemblera trois cinéastes québécois qui ont intégré la vidéo immersive à leur pratique. La discussion sera animée par Noémie Fortin-Brunet, agente de développement numérique Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

Atelier

Introduction aux technologies numériques pour les arts de la scène



Vendredi 26 novembre 2021 de 9h à 16h
| L’île imagin’air

De plus en plus de productions culturelles – spectacles, installations, pièces de théâtre – intègrent des outils issus des technologies numériques. Arrimage invite le milieu culturel des Îles à un atelier créatif où les participant(e)s pourront s’approprier le vocabulaire de la création numérique et faire un survol des outils techniques à travers des exercices pratiques et des présentations théoriques. Ils et elles auront accès à des outils professionnels pour tester leurs idées et expérimenter différentes techniques en petits groupes.

Comment le mapping vidéo, la réalité augmentée, et l’interactivité peuvent-ils bonifier l’expérience du public? Au-delà de leur aspect spectaculaire, quelle valeur artistique peuvent procurer ces technologies à la scénographie, à la dramaturgie et à la performance? Les participant(e)s pourront réfléchir à ces questions en compagnie de leurs pairs et de spécialistes du numérique en arts de la scène.

Josée Lapierre

Auteure-compositrice-interprète, Josée Lapierre est également pianiste. Elle compose et se produit sur scène depuis une vingtaine d’années. Depuis une dizaine d’années, Josée Lapierre crée des adaptations de comédies musicales aux Îles de la Madeleine. Dans le processus de production, au-delà des tâches administratives, elle cumule les rôles de productrice, directrice artistique, metteure en scène, comédienne, chanteuse, pédagogue, et surtout, « instigatrice du merveilleux ».

Joël Arseneau

L’île imagin’air est une entreprise oeuvrant dans le domaine des technologies de l’information et des communications (TIC) et spécialisée en production audiovisuelle (vidéo, photo, sonorisation, éclairage) où la qualité des images, jumelée à la créativité et au professionnalisme de ses artisans, demeure une priorité dans l’exercice de ses mandats. C’est toute une équipe de joyeux passionnés dynamiques et complices jusqu’au bout dans la réalisation de divers projets.

Céline Vigneau

Artiste multidisciplinaire en arts de la scène, Céline Vigneau a participé à une panoplie de productions comme directrice artistique, scénographe, costumière, metteure en scène, comédienne, interprète, toujours attirée par les arts de la scène, devant et derrière le rideau (ou la caméra). Elle possède une expertise en art dramatique et en improvisation théâtrale, ayant étudié en enseignement des arts et étant depuis plus de 25 ans, impliquée et engagée dans les activités de la Ligue Madelinienne d’improvisation, comme comédienne d’abord, ensuite comme formatrice et/ou coordonnatrice.

Conférence

Déconnexion, équilibre et saines habitudes numériques



Mardi 25 janvier 2022  |  En ligne

Les outils numériques s’imposent de façon transversale dans le travail des artistes et des travailleur(-euse)s culturel(le)s. Ils nous permettent de rejoindre nos publics, d’en développer de nouveaux, d’optimiser notre gestion interne, de collaborer avec des tiers, et même de nourrir nos processus créatifs. Bien qu’ils soient souvent utiles et pertinents, beaucoup d’outils numériques sont conçus pour capturer notre attention en permanence. Distraction, hyperconnectivité, débordement en dehors des heures de travail… Les maux qui en découlent peuvent être multiples. 

Lors de cette conférence, les participantes et participants apprendront à mieux comprendre leur relation avec les technologies (fonctionnement des plateformes, économie de l’attention et cycle d’habitudes) et à développer un rythme numérique sain. Ils et elles auront accès à des trucs pratiques pour tracer des limites et des règles d’utilisation, réduire le bruit de la technologie et améliorer leur efficacité.

La conférence sera suivie d’une discussion guidée au sujet de l’hyperconnectivité, spécialement orientée vers les enjeux des milieux culturels gaspésien et madelinot. 

Déroulement

  • Conférence (1h)

    Partie 1: Hyperconnectivité (Identifier les risques d’une surconsommation numérique, comprendre sa relation avec la technologie)

    Partie 2 : Réduire les distractions numériques (Identification de trois distractions principales et leurs effets néfastes, solutions pour réduire le bruit de la technologie et améliorer son efficacité)

    Partie 3: Mettre en place des habitudes numériques saines (Identifier les bénéfices de la déconnexion numérique, apprendre à faire des pauses efficaces, introduction à des arts de vivre scandinaves pour améliorer son équilibre vie professionnelle et vie privée).

 

  • Discussion (30 min)

  • Enjeux d’hyperconnectivité pour les artistes et travailleur(-euse)s autonomes
  • Enjeux d’hyperconnectivité pour les équipes des organisations culturelles
  • Partage de bonnes pratiques et d’apprentissages

Ancienne athlète de haut niveau dans la discipline équestre du saut d’obstacles, Laurie se forme aux normes ISO 9000 et 9001 avant de prendre en charge, pendant plusieurs années, les fonctions de Responsable Qualité dans l’une des plus grandes agences d’audit française de certification de logiciels. Elle s’envole en 2014 pour le Québec et se spécialise dans le marketing numérique, image de marque et gestion d’équipe pour diverses industries. En 2017, elle rencontre des problèmes d’addiction aux écrans et cela va l’amener à créer Vivala. Son entreprise développe des produits et services de bien-être numérique pour aider la communauté à mettre en place des habitudes numériques saines. Planifier des moments de déconnexion numérique n’est pas si facile à faire en 2021! Vivala aide les organisations à réduire les distractions numériques et les équipes à planifier des moments de déconnexion numérique par le biais de produits innovants, d’accompagnements personnalisés et d’une labellisation.

Bar à solutions numériques

4 consultant(e)s technos pour répondre à vos questions!



Lundi 21, mardi 22 et mercredi 23 février 2022  |  En ligne

Entre les médias sociaux, les outils de gestion, les plateformes de vente en ligne et la découvrabilité de nos contenus culturels, il est facile de se sentir dépassé(e) par les mises à jour constantes de nos façons de faire. Les consultant(e)s du Bar à solutions numériques sont mis à votre disposition gratuitement les 21, 22 et 23 février pour vous donner un coup de pouce numérique. La formule est simple : 4 spécialistes offrent des périodes de 30 minutes sur 3 jours pour répondre à vos questions. Venez cogiter vos défis technos avec nos sympathiques consultant(e)s qui se feront un plaisir de vous aider.

Nos conultant(e)s technos

Pierre-Olivier Gagné – Gestion Technologies Affaires | La technologie d’affaires au service de la culture

L’administration de la pratique culturelle est en pleine transformation numérique. Venez discuter de ce que vos outils administratifs et vos données peuvent faire pour vous aider au quotidien avec Pierre-Olivier.

Gabrielle Dumas – La boîte flexible | Stratégie médias sociaux

Facebook, Instagram, TikTok, Snapchat, etc.; il est parfois difficile de s’y retrouver dans les bonnes pratiques à apporter. Que vous soyez tout fraîchement inscrit(e) sur les médias sociaux ou un(e) vétéran(e) aguerri(e), Gabrielle saura vous aiguiller !

Sara-Lisandre Cyr-Cloutier – Audace marketing | Les bonnes pratiques en matière de SEO ou comment assurer sa découvrabilité sur les moteurs de recherches

Lorsqu’on navigue sur le web, il y a ce que nous voyons et ce que les robots voient. Sara-Lisandre propose de vous aider à améliorer votre référencement naturel (SEO) auprès de Google et ainsi optimiser votre découvrabilité sur Internet. Trucs et astuces au rendez-vous!

Myriam Jessier – PRAGM | Shopify, SquareSpace, Wix, Etsy? Qui, quoi, combien, comment ? 

Vendre en ligne ou ne pas vendre en ligne? Et si oui, avec qui? Shopify, Squarespace, Etsy, Wix; tant d’options que Myriam saura vous aider à dépatouiller pour mieux orienter vos ventes!

Depuis déjà plusieurs années, Gabrielle se passionne pour les arts et la communication. C’est après avoir étudié le journalisme et les médias au Cégep Édouard Montpetit que Gabrielle a décidé de continuer son chemin dans ce domaine en plein essor. Ayant toujours eu un grand intérêt pour la gestion et la coordination de projet, Gabrielle décide de parfaire ses connaissances à l’Université en stratégies de production culturelle et médiatique. Graphisme, gestion d’artiste, stratégie numérique, photographie et gestion de projet, Gabrielle ne cesse d’ajouter des cordes à son arc à fin maîtriser tout ce qui la passionne dans le domaine des arts et des communications.

Après ses études à l’UQAR au BAC en administration avec une concentration en gestion des technologies d’affaires, Pierre-Olivier enchaîne les expériences dans le domaine des technologies. D’abord, il débute comme analyste d’affaires pour Mec-Inov, un développeur de logiciel à Lévis puis enchaîne chez Desjardins où il aura l’occasion de travailler au cœur des transformations dans la PVP Gestion de Patrimoine et Assurance de Personne comme conseiller en architecture d’affaires. En mai 2021, il débute comme consultant indépendant. Depuis, il a déjà accompagné plus de 7 entreprises gaspésiennes dans leur transformation numérique. Il s’implique également dans le Festival de Musique du Bout du Monde de Gaspé où il aura l’occasion de participer à la mise en place d’une fondation TI pour les éditions futures.

Formée par les meilleurs dans le domaine du numérique, Sara-Lisandre possède 6 ans d’expérience sur le terrain avec des entreprises dans divers secteurs d’activités. Elle joint les rangs en 2019 de La Classe à Part afin de partager son expérience acquise avec des entrepreneurs de partout au Québec. Médias sociaux, marketing par courriel, placements numériques, elle est en mesure d’offrir un coaching personnalisé qui saura répondre autant aux problématiques techniques que stratégiques des clients.

Myriam Jessier est propriétaire de l’agence PRAGM. Elle soutient les artisans locaux du Québec en offrant des formations et des services de marketing Web ecommerce spécialisés.

Panel

Monétiser son contenu en ligne en 2022? Quelques acquis de la résilience techno-culturelle des deux dernières années


Mercredi 9 mars 2022  |  En ligne

Les spectacles sur le métavers sont de plus en plus populaires. On y retrouve notamment des univers virtuels accessibles en ligne et des expositions d’arts visuels sur des jeux vidéo en temps réel. Mais qu’en est-il de la monétisation du contenu virtuel des artistes? Y a-t-il des acquis qui ouvrent de nouvelles portes et qui ne changent pas nos façons de faire, mais qui demandent plutôt une adaptation?

Nos trois panélistes partageront leurs expériences, réussies ou non, et les apprentissages qu’ils en ont tirés. Est-ce qu’après deux ans de résilience et d’inventivité, le numérique aura toujours sa place dans le contenu culturel produit une fois la situation sanitaire revenue à la normale?

Martin Véronneau a fondé l’agence de promotion Local9 à l’automne 2009. Trois fois récipiendaire du Félix « Équipe de promotion radio de l’année » au Gala de l’ADISQ au cours de sa carrière, il a contribué à celles des plus grandes vedettes d’ici et d’ailleurs : 2Frères, Marc Dupré, Corneille, Anthony Kavanagh, Marie-Mai, Ariane Moffatt, Charlotte Cardin, Francis Cabrel, Jean-Pierre Ferland, Garou et de nombreux autres. Martin se spécialise de plus en plus dans les méthodes de promotion alternatives, notamment tout ce qui touche de près ou de loin le web3, la blockchain et les NFTs.

Fondateur de Spectacles Bonzaï, Sébastien Collin représente six projets musicaux : Québec Redneck Bluegrass Project, zouz, Prieur&Landry, Bloodshot Bill, JP « Le Pad » Tremblay et Dany Nicolas.

En parallèle à ses activités, Spectacles Bonzaï est derrière la plateforme Aire Ouverte, un espace virtuel de rassemblement pour socialiser, organiser des événements et, surtout, de favoriser les rencontres professionnelles.

Yanik Élément est le propriétaire de du bâtiment contenant l’espace culturel La Pointe Sec. La Pointe Sec, une salle multifonctionnelle gérée par La Machine à Truc, permet à des artistes émergents de se produire sur scène, qu’ils proviennent de l’univers de la musique, du théâtre ou d’autres formes d’art. La salle offre une programmation à caractère unique, avec principalement des artistes émergents et des artistes de la région.

Curieuse, énergique et polyvalente, Stéphanie Gauthier prête sa voix à de grandes entreprises dont Toyota, Expedia, SodaStream et SquareSpace, en narration publicitaire.

Comme animatrice, elle a su faire sa marque dans une quotidienne radio pendant plus d’une dizaine d’années et insuffle maintenant fraîcheur et bonne humeur à une multitude d’événements nationaux, régionaux et locaux. 

En culture, elle a notamment animé le Forum Culturel Numérique de Culture Gaspésie 2020, des ateliers d’échange lors d’une tournée régionale de concertation du milieu culturel pour Culture Gaspésie, les Rencontres du printemps du ROSEQ ainsi que différentes tables rondes et entrevues avec des auteurs en vedette au Salon du livre de Bonaventure.

Questions, commentaires, suggestions?
Écrivez au adn@culturegaspesie.org

Cet événement est rendu possible grâce au soutien du ministère de la Culture et des Communications