Studio Hydro-Québec du Quai des Arts
Studio Hydro-Québec, Boulevard Perron, Carleton-sur-Mer, QC, Canada
19 novembre 2022 20h00
Régulier 27.00 $
Étudiant(e) ou nouvel(le) arrivant(e) 13.50 $

Trempés à toutes les sources du blues africain, les musiciens de Bab L’Bluz empruntent surtout au gnawa, dont ils utilisent l’instrument emblématique, le guembri. Un courant musical du patrimoine marocain aussi festif que thérapeuthique.

Créé à Marrakech en 2018 après la rencontre de Yousra Mansour et Brice Bottin, le groupe s’inspire également de la musique Hasanniya de Mauritanie, parente proche du gnawa – ainsi que des musiques réinventées au siècle dernier par diverses diasporas. Entre le vaudou togolais, le funk anglo-africain, la psychédélia des années 70 et un gnawa épuré, les membres de Bab L’Bluz ont su créer une identité singulière qui fait fi des règles séculaires.

Leur premier album, Nayda, s’inspire du mouvement arabe contemporain, révolutionnaire et pacifique, qui cherche à transformer les représentations du monde, de la femme, de l’autre en général. Des thèmes qui ont inspiré la chanteuse à la voix si singulière, Yousra Mansour, dans l’écriture de ses chansons.

« Dans son premier album, Nayda, le groupe Bab L’Bluz fait résonner les rythmes de transe gnawa dans les champs magnétiques du rock et les volutes d’encens. Poétique et puissant. » – Jeanne Lacaille, dans Pan African Music (magazine musical français et anglais)