Soirée Salon58 avec Stéphane Maddix Albert, JWA et Guillaume Campion

Salon 58
Salon58, Route de la Rivière, Marsoui, QC, Canada
26 novembre 2022 19h00
10.00 $
15.00 $
20.00 $
Présenté par
Salon58
Mettant en vedette
Stéphane Maddix Albert JWA - Sabina Rony Guillaume Campion

Au terme de leur résidence à Salon58, les artistes Stéphane Maddix Albert, JWA et Guillaume Campion partageront le fruit de leur travail et leur processus créatif au cours d’une soirée d’échange avec le public local! __________________________________ INFOS PRATIQUES : • Samedi 26 novembre à 19h00 (ouverture des portes à 18h45) • Réservations : https://bit.ly/3sSbfyt • Breuvages et produits dérivés en vente sur place (crédit, débit, comptant) • Infos : mandolinehybride.com/salon58 ou comm@mandolinehybride.com __________________________________ Stéphane Maddix Albert / Conte contemporain / Cap-au-Renard *En partenariat avec La Chapelle Scènes Contemporaines Conteur chiac, Stéphane Maddix Albert est fasciné par les contes anciens qui ont résonné dans les foyers de l’Acadie jusqu’aux années soixantes-ish, des contes avec une sagesse et des recoins étranges qui chatouillent le flow de nos esprits. En honorant les péripéties et les archétypes des personnages, il les dépoussière et les catapulte dans le monde actuel en y ajoutant plein de funky twists qui font bubbler la brain. Son imaginaire est nourri par les scrap yards, les shopping malls, le folklore et la banlieue, mais aussi par le sci-fi, l’art contemporain, la queerness, le militantisme et la paysannerie. Son style de performance est casual, comique, engagé et borderline psychedelic. Maddix est originaire de Moncton au Nouveau-Brunswick et il est maintenant basé en Gespe’gewa’gi (Gaspésie) sur le territoire non-cédé de la nation Mi’gmaq. Ces lieux façonnent sa vie et son art. Photo: Moïse Marcoux-Chabot +++ JWA – Sabina Rony / Multidisciplinaire / Tiohtià:ke + Haïti Du mouvement du corps à celui des mots, parolière dansante, Sabina Rony passe de l’écriture à l’interprétation et transpose son imaginaire jusqu’à la mise en scène. Autrice et slammeuse elle dédie ses passions pour la justice sociale et œuvre à faire de son art un portail vers notre conscience à partir des scènes Montréalaises et à l’international. Présentée sur les scènes d’Haïti, de la Côte d’Ivoire et du Sénégal elle s’est formée entres autres dans diverses écoles pour apprendre les arts de la scène, du théâtre à la danse en passant par le Collège Lionel-Groulx, aux Productions Rêves Intentionnels pour le jeu devant caméra, à l’École Sauvage de Pol Pelletier pour le travail du corps et la présence et Nyata Nyata, en danse contemporaine inspiré des traditions africaines qu’elle continue encore aujourd’hui. Son écriture vient de résultats sur un travail de la présence. Ses mots sont le résultat d’observations et de recherches sur la beauté du monde. Photo Jean Gardy. « Mon art n’est pas déposé pour divertir mais bien utilisé comme outil de résistance à notre humanité qui se cherche elle-même alors qu’elle est là, dans chaque instant. Je crois en toute humilité que ma poésie donne un sens ou plusieurs à nos expériences de vie. » — JWA +++ Guillaume Campion / Musique + Conception sonore / Sainte-Anne-des-Monts Guillaume Campion est un compositeur et artiste sonore. Alternant entre musique, parole et paysage sonore, ses œuvres se retrouvent au croisement de la musique expérimentale et du documentaire sonore. Bien ancrée au paysage qui l’a vu naître, sa démarche se nourrit des sons et textures de la Haute-Gaspésie, tout en explorant les questions d’identité et d’héritage à travers les interstices du territoire et de l’histoire. Avec le compositeur Guillaume Côté, il est co-fondateur de Trames, un collectif dédié à la création audionumérique et à la démocratisation de l’art sonore. Photo: Moïse Marcoux-Chabot