Joanne Morency

Artiste



Présentation

Ayant grandi à Sherbrooke, Joanne Morency vit en Gaspésie depuis plus de vingt-cinq ans. Elle a signé quatre livres de poésie chez Triptyque et lancera à l’automne 2016 son deuxième livre de haïbun (prose-haïku) publié aux Éditions David. Titulaire d’une maîtrise en psychologie de l’Université de Grenoble, elle a pratiqué durant plusieurs années avant de bifurquer, au tournant du siècle, vers le domaine de la rédaction et des communications, dans le but ultime de consacrer sa vie à l’écriture littéraire. Son entrée sur la scène littéraire est survenue en 2007, alors qu’elle se méritait le Prix Piché de poésie pour sa suite Qui donc est capable de tant de lumière. Son premier livre, Miettes de moi, paru chez Triptyque, lui a valu à Paris le Prix du Premier recueil 2010, attribué par la Fondation L.A. Finances pour la poésie à un poète de la francophonie, ainsi que le Prix Jovette-Bernier 2009 au Salon du livre de Rimouski. Paraissait en 2010 chez Triptyque sa suite poétique Le cri des glaciers, finaliste aux Prix littéraires Radio-Canada. Elle lançait en 2012 Le corps inachevé (Triptyque), une suite de poèmes touchants qui évoquent la naissance et l'enfance, puis la mort de la mère. A suivi, en 2014, sa prose poétique Ce bruit de disparition (Triptyque). Joanne Morency explore aussi l’art du haïku. Source : l'Île

MRC

  • MRC d'Avignon

Services offerts

  • Atelier de poésie; Conférences sur le haïbun (prose-haïku)

Distinction(s)

  • Prix de poésie Radio-Canada 2015; Prix du CALQ pour l'artiste en Gaspésie 2015; Prix Reconnaissance du Conseil de la culture de la Gaspésie 2015; Prix du récit Radio-Canada 2014; Prix du Premier recueil de la Fondation L.A. Finances à PAris

  • 2010

Discipline(s)

  • Littérature et conte

Spécialité(s)

  • Poésie contemporaine
  • Haïku
  • Haïbun
  • Récit

Affiliation(s) professionnelle(s)

  • UNEQ